Fdsea28
Accueil > Actualités

Edito : 'Eté frais, rentrée chaude'

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 08/09/2014 à 13:52 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Qualité des récoltes, prix en berne et contraintes environnementales sont les sujets chauds de la rentrée.

Edito de Jean-Michel Gouache, président de la FDSEA.

'Qu'il est tentant de broyer du noir. Une récolte comme on en a rarement vue, pour certains tout juste terminée, avec une qualité inquiétante et, surtout, des prix qui font froid dans le dos à l'heure où nous préparons la campagne suivante. Nous travaillons avec la nature, alors nous acceptons ces règles du jeu et les aléas que nous ne pouvons maîtriser.

L'aléa réglementaire

Le risque météo fait partie de notre métier depuis la nuit des temps. Mais nous devons désormais faire face à un nouvel aléa : l'aléa réglementaire. Non assurable, il est en revanche assez prévisible car allant toujours dans le même sens : le mauvais. Au moins, nous avons espoir que la météo soit meilleure à la moisson prochaine, ce qui n'est pas du tout le cas pour les contraintes environnementales. Au contraire. L'avis de tempête est d'ores et déjà lancé avec l'entrée en vigueur de la nouvelle directive nitrates, le verdissement de la future PAC ou encore le SDAGE (Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux) qui promet quelques jolies vagues.

Rentrée chaude
Que faire ? Bien-sur, à la belle Fête de l'agriculture des JA du week-end dernier, nous avons alerté les politiques et les représentants de l'administration de la situation. Tous comprennent mais avouent un sentiment d'impuissance face au gouvernement et aux ministères. De son côté, grâce aux remontées du terrain, la FNSEA alerte et tente de trouver des solutions, bien difficilement. Le ministère de l'Agriculture n'a pas été remanié par Valls II. Dommage, car on aurait bien aimé retrouver un vrai ministre plutôt que garder celui qui a du s'enfuir de son bureau après avoir 'rééquilibré' la PAC et s'être rendu compte que sa loi d'avenir n'en avait aucun. Alors il va bien falloir que ça chauffe un peu. Parce que ça ne peut plus durer, surtout une année comme celle-là. Des actions sont déjà en prévision. Nous avions promis lors de la manifestation à Rungis et au péage de Saint Arnoult en juin dernier que, si rien ne s'améliorait pendant, nous durcirions le ton dès septembre. Restons mobilisés car nous tiendrons promesse.'

Facebook     Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Mobilisation du 10 juin : nous pouvons être fiers !

La question de la semaine

[Moisson 2018] Avez-vous commencé la récolte de l'orge ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Recensez-vous des dégâts liés aux intempéries sur votre exploitation ?

  • oui, sur cultures : 69.2 %
  • oui, dans mon élevage : 0 %
  • oui, sur les bâtiments : 0 %
  • oui, plusieurs types de dégâts : 0 %
  • non : 30.8 %
Les unes de la VA
Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18Horizons du 06/07/18Horizons du 29/06/18Horizons du 22/06/18Horizons du 15/06/18Horizons du 08/06/18Horizons du 01/06/18Horizons du 25/05/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28