Fdsea28
Accueil > Actualités

Viande bovine : la FNB décue à la sortie de la réunion avec la grande distribution et les abatteurs

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 11/09/2014 à 11:03 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Les éleveurs estiment qu'ils n'ont pas été entendus, ni par les distributeurs, ni par les industriels.

Le patriotisme économique n´est pas à l´ordre du jour de l´aval de la filière bovine, ni la volonté de répondre au besoin de revalorisation des prix-éleveurs à hauteur des coûts de production.

Sur ces deux points-clés de revendications portés par la Fédération Nationale Bovine lors de la réunion GMS-Abatteurs-Eleveurs de ce 10 septembre, les opérateurs de l´aval ont tous opposé une réponse négative aux producteurs. Et un lourd silence a accueilli la question posée par la FNB, de savoir où sont passés les 300 euros par animal perdus par les éleveurs en un an (chute des cours de 4,50 à 3,75 euros/kg carcasse) alors que les prix consommateur ont continué de progresser.

Certes, l´aval de la filière a accepté d´ouvrir des chantiers de fond pour l´avenir du secteur concernant le niveau qualitatif général de travail des viandes dans la filière, la segmentation et la mise en avant des races à viande, la question des politiques de promotion. « Les participants sont tout de même tombés d'accord pour créer un groupe de travail sur les promotions en grande distribution.
'Il y a un vrai chantier pour qu'elles ne soient plus destructrices de valeur', explique le président d'Interbev Dominique Langlois.


Mais sur le fond, aucune ambition forte de résoudre la crise profonde de l´élevage (bas revenus, trésoreries à sec, impasse sur le financement des exploitations, ...) n´a été exprimée. « Les éleveurs estiment qu'ils n'ont pas été entendus, ni par les distributeurs, ni par les industriels. Nous restons dans une filière immature », regrette le président de la FNB Jean-Pierre Fleury.

Pour la FNB, une première conclusion : le combat pour le prix doit continuer. En tout état de cause, les éleveurs feront dans l´immédiat eux-mêmes « le ménage » dans les rayons des grandes surfaces, avec un seul mot d´ordre, respect des règles d´étiquetage et mise en avant du logo « Viande de France ».

Facebook     Imprimer cet article

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La FDSEA et JA 28 interpellent Guillaume Kasbarian

La question de la semaine

Allez-vous faire appel au service de la FDSEA 28 pour vous accompagner dans votre télédéclaration PAC ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

Comment a évolué la place des femmes ces dernières années dans le monde agricole ?

  • Pas d’évolution : 3.8 %
  • En progression constante : 96.2 %
Les unes de la VA
Horizons du 01/09/17Horizons du 25/08/17Horizons du 11/08/17Horizons du 04/08/17Horizons du 28/07/17Horizons du 21/07/17Horizons du 14/07/17Horizons du 07/07/17Horizons du 30/06/17
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28