Fdsea28
Accueil > Actualités

FCO : un cas dans l'Allier

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 14/09/2015 à 10:11 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

La Direction départementale de la protection des populations de l'Allier a récemment suspecté un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) dans un élevage d'ovins et de bovins de l'Allier.

Des prélèvements pour analyse ont été immédiatement réalisés sur l'animal malade. La confirmation formelle du foyer de FCO a été établie hier matin par résultat positif de l'analyse et isolement viral par le laboratoire national de référence de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses). Il s'agit d'un cas de FCO à sérotype 8.


Le Ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt a décidé de mettre en place des mesures afin de prévenir tout risque éventuel de propagation de la maladie : l'élevage a été placé sous surveillance renforcée et les mouvements d'animaux ont été bloqués au sein de l'exploitation. De plus, une zone de protection et de surveillance de 150 km de rayon autour de l'élevage concerné a été définie. Dans cette zone et en conformité avec la réglementation européenne, des mesures de gestion sont appliquées : restriction des mouvements d'animaux, interdiction de regroupement, surveillance active, etc.


Stéphane Le Foll a demandé au Directeur général de l'alimentation de réunir en urgence le Comité national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale lundi 14 septembre afin d'échanger avec les représentants des filières d'élevage et l'ensemble des autorités sanitaires sur les mesures de gestion et notamment sur la stratégie vaccinale à mettre en place. Dès la semaine prochaine, 1,3 million de doses de vaccin seront disponibles.


Maladie strictement animale

Pour rappel, la FCO est une maladie virale, transmise par des moucherons piqueurs. Les espèces sensibles à la FCO sont les ruminants domestiques (ovins, bovins, caprins) et sauvages. La France continentale était indemne de FCO depuis décembre 2012. Le sérotype 8 ne circule plus depuis 2010 en France, et n'a été notifié dans aucune région du monde depuis 2011.


Cette maladie n'est pas transmissible à l'homme et elle n'affecte pas la qualité des denrées (viandes, lait, etc). Elle ne représente donc un danger ni pour les citoyens, ni pour les consommateursLa rapidité de mise en œuvre des mesures de gestion est une condition indispensable pour limiter les conséquences de la maladie, notamment à l'export.


Facebook    

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La question de la semaine

[ELECTIONS CHAMBRE] Allez-vous participer aux réunions publiques de janvier et venir échanger avec les candidats de la liste JA + FDSEA ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

[SONDAGE] Quel état des lieux pour vos prairies ?

  • En bonne voie pour repartir en pousse : 48.3 %
  • Bonnes à resemer à cause de la sécheresse : 31 %
  • Bonnes à resemer à cause des dégâts de gibiers : 10.3 %
  • Bonnes à resemer à cause de la sécheresse et des dégats de gibier : 10.3 %
Les unes de la VA
Horizons du 12/01/19Horizons du 07/09/18Horizons du 31/08/18Horizons du 24/08/18Horizons du 10/08/18Horizons du 03/08/18Horizons du 27/07/18Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28