Fdsea28
Accueil > Actualités

L'apprentissage, une ouverture sur le monde professionnel

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 14/12/2015 à 08:26 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Interview de Sophie Cheneau-Coatrieux et Gwenaëlle Lepage.

L'apprentissage est un mode de formation assez plébiscité par les élèves de l'enseignement agricole. Alors qu'ils cherchent actuellement des maîtres d'apprentissage pour la prochaine année scolaire, Gwenaëlle Lepage, directrice de l'Eplefpa de Loir-et-Cher, et Sylvie Cheneau-Coatrieux, directrice du CFA agricole et horticole et du CFPPA sur le site de Naturapolis de Châteauroux (Indre), en expliquent le fonctionnement.
 
Quelle est la place de l'apprentissage dans l'enseignement agricole ?
Gwenaëlle Lepage : Dans le CFA agricole de Loir-et-Cher, nous avons 280 apprentis sur plus de mille apprenants. Le milieu agricole est ouvert à la formation par apprentissage car il possède une culture du partage et du réseau. Ce système fonctionne bien et amène de très bons résultats d'insertion professionnelle.
Sylvie Cheneau-Coatrieux : Le CFA de l'Indre compte 220 apprentis, du CAP au BTS. L'expérience en entreprise permet aux élèves d'acquérir des compétences supplémentaires par rapport à une formation initiale. Pour qu'un jeune réussisse dans cette voie, il doit avant tout être motivé et volontaire. C'est un choix personnel et réfléchi.
 
Quelles sont les caractéristiques de l'apprentissage ?
G.L. L'apprentissage est un mode de formation exigeant. L'expérience en entreprise est une valeur ajoutée dans un CV et donne une maturité supplémentaire, c'est indéniable. Ce parcours donne la possibilité au jeune d'être embauché par son maître de stage à l'issue de la formation, c'est un vrai atout.
S.C-C. : Les jeunes qui choisissent l'apprentissage ne sont pas toujours à l'aise avec les matières générales et préfèrent les matières techniques car ce sont des domaines qu'ils ont choisis. Cette voie répond à cette demande de concret. L'enseignement par l'apprentissage demande une adaptabilité de la part de l'élève car il doit gérer la période de cours et celle en entreprise et répondre aux objectifs de ces deux milieux. Une autre difficulté est le temps de travail. L'élève a deux fois moins de temps pour préparer son diplôme qu'en formation initiale. C'est à nous, et à l'employeur, de l'accompagner dans ce travail.

En tant que centre de formation, qu'attendez-vous des employeurs ?
G.L. : Nous essayons de dialoguer le plus possible avec eux pour cerner totalement leurs attentes et qu'ils donnent aux élèves les outils pour répondre à leurs exigences. Notre but commun est de faire en sorte que les élèves deviennent de futurs salariés compétents. Pédagogiquement, nous travaillons pour que ça fonctionne pour tout le monde.
 
Y a-t-il des dispositifs mis en place pour accompagner les élèves ?
S.C-C. : Avant qu'un jeune ne s'engage dans cette voie, nous lui expliquons le cadre et nous l'aidons dans la recherche d'un employeur. Le CFA joue le rôle d'interface puisque des employeurs nous sollicitent aussi pour avoir de la main d'œuvre. A ce titre, les organisations professionnelles agricoles sont un soutien essentiel car ils sont un relais d'informations et forment un réseau. Nous travaillons ensemble sur la valorisation du métier d'agriculteur.
 
 
Propos recueillis par Jeanne Hermant, FDSEA 41

Facebook    

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Fdsea28.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

La question de la semaine

[ELECTIONS CHAMBRE] Allez-vous participer aux réunions publiques de janvier et venir échanger avec les candidats de la liste JA + FDSEA ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine

La question précédente ...

[SONDAGE] Quel état des lieux pour vos prairies ?

  • En bonne voie pour repartir en pousse : 48.3 %
  • Bonnes à resemer à cause de la sécheresse : 31 %
  • Bonnes à resemer à cause des dégâts de gibiers : 10.3 %
  • Bonnes à resemer à cause de la sécheresse et des dégats de gibier : 10.3 %
Les unes de la VA
Horizons du 12/01/19Horizons du 07/09/18Horizons du 31/08/18Horizons du 24/08/18Horizons du 10/08/18Horizons du 03/08/18Horizons du 27/07/18Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
RSS Facebook twitter

FDSEA 28
Maison de l'Agriculture
10 rue Dieudonné Costes
CS10399 // 28008 Chartres
Tel : 0237336140
Fax : 0237300367

Fdsea28