Fdsea28

Le combat sur le prix du lait se poursuit

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 16/10/2015 à 09:42
Le combat sur le prix du lait se poursuit

La table ronde laitière qui s'est tenue le 1er octobre, en présence du ministre Stéphane Le Foll, conforte la FNPL dans son juste combat pour une revalorisation du prix du lait payé aux producteurs dans ce contexte de crise.

Les indicateurs du prix du lait communiqués par le CNIEL ne reflètent qu'une partie des marchés et ne prennent pas en compte l'évolution sur le marché intérieur. Le combat de la FNPL a été de faire comprendre l'urgence d'intégrer la revalorisation des produits laitiers sur le marché intérieur dans l'évolution du prix du lait à la production. 

Cette revalorisation, vitale pour les éleveurs laitiers, est possible car les engagements pris le 24 juillet par la grande distribution sont tenus, explique le médiateur des relations commerciales, Francis Amand.

Si les engagements de fin juillet commencent à porter leurs fruits, les transformateurs doivent les répercuter aux éleveurs et faire un effort supplémentaire en lien avec leurs résultats, afin que le prix du lait soit revalorisé sur les 4 derniers mois de l'année 2015. C'est à cette seule condition que les engagements pris par la distribution lors de la seconde table ronde de poursuivre les efforts sur le début de l'année 2016 seront respectés. Bruno Verkest, président de la section laitière de la FRSEA Centre-Val de Loire, insiste : « Nous devons aller chercher la transparence auprès de nos laiteries, privées comme coopératives. Qu'ont-elles gagné dans leurs négociations avec les GMS ? Est-ce que ce qu'elles remettent sur le prix du lait correspond bien ? Il est important que nous allions tous ensembles, producteurs, leur demander des comptes. Et s'il le faut, nous pourrons même saisir le médiateur. » C'est donc bien au tour des OP (organisations de producteurs) et sociétaires de coopératives d'exiger cette transparence auprès des entreprises.

Brigitte Sibout, membre de la section laitière du Cher, rappelle tout de même que « malgré cette revalorisation, le prix du lait couvrira tout juste nos charges. »
Le message est clair : le marché intérieur doit apporter de la stabilité aux éleveurs français et permettre de sécuriser le prix du lait. Assurons-nous d'un juste retour au secteur de la production.

FRSEA Centre-Val de Loire


Envoyer à un ami I Imprimer cet article

ELEVAGE

    FICHE CONSEILS
    ELEVAGE

    Vidéo de la semaine

    Projet #ECA JA + FNSEA

    La question de la semaine

    [SONDAGE] Quel état des lieux pour vos prairies ?

    Les choix
    Les choix
    Les choix
    Les choix
    Répondre à la question de la semaine

    La question précédente ...

    Avez-vous déjà implanté vos CIPAN ?

    • Oui : 21 %
    • Non : 74.4 %
    Les unes de la VA
    Horizons du 07/09/18Horizons du 31/08/18Horizons du 24/08/18Horizons du 10/08/18Horizons du 03/08/18Horizons du 27/07/18Horizons du 20/07/18Horizons du 13/07/18Horizons du 06/07/18
    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    RSS Facebook twitter

    FDSEA 28
    Maison de l'Agriculture
    10 rue Dieudonné Costes
    CS10399 // 28008 Chartres
    Tel : 0237336140
    Fax : 0237300367

    Fdsea28