Fdsea28

Les éleveurs de porcs paieront-ils encore longtemps le manque de décisions ?

Mathilde Levier - Webmaster FDSEA 28
Le 29/09/2014 à 14:42
Les éleveurs de porcs paieront-ils encore longtemps le manque de décisions ?

Le cours du porc au cadran à Plérin baisse inexorablement depuis mi-juillet. Par conséquent, dans la conjoncture actuelle, les producteurs de porcs français perdent près de 10 EUR par porc qui sort de leur élevage.

Ramené sur une année complète, cela représente pour un élevage moyen français 50 000 EUR, et cela uniquement pour équilibrer les comptes ! Qui accepterait de travailler dans ces conditions ? Qui supporterait de telles incertitudes et un tel manque de perspectives ? Personne !
Nous sortons de l´été, période qui habituellement voit un pic pour le cours du porc. Malheureusement, entre l´embargo russe qui plombe l´ensemble de la production porcine française pour un débouché d´une dizaine de pourcents seulement, et une météo aussade, le cours a plafonné à un niveau médiocre. Les éleveurs vont donc entrer dans l´hiver avec des trésoreries plus que jamais affaiblies, sans parler des pertes des années passées pour une production en crise depuis 2007. Les mois qui viennent s´annoncent ainsi très compliqués.
Nous interpellons donc le Ministre de l´Agriculture qui nous répète depuis des mois qu´il va redynamiser la production et la filière porcine française, parce qu´on a besoin d´elle pour l´économie du pays. Le même discours à chaque événement agricole : Terres de Jim, SPACE ces dernières semaines... Sommet de l´Elevage bientôt ! Mais où est le résultat ?! Nous demandons aussi à nos députés européens d´agir rapidement pour soutenir les éleveurs de porcs qui, les concernant, subissent l´embargo russe depuis fin janvier 2014. 9 mois désormais, il est temps d´accoucher de mesures adéquates pour notre secteur !
Quant au reste de la filière, elle ne peut laisser les éleveurs s´enfoncer dans le marasme. Tous les maillons, à leur niveau, et bien que la FNP soit tout à fait consciente des difficultés que chacun subit dans son domaine, doit jouer la solidarité de filière. La baisse de l´aliment du bétail doit s´accélérer sans pour autant entraîner le cadran à la baisse. La mise en avant du Porc Français est quant à elle plus que jamais d´actualité.
Si les décisionnaires et autres personnes concernées ne sont pas capables de prendre rapidement leurs responsabilités pour que les éleveurs de porcs ne continuent pas de payer le coût d´un manque flagrant de décisions, ils ne manqueront pas, eux, de se mobiliser pour demander des comptes dans les jours qui viennent.


Envoyer à un ami I Imprimer cet article

ELEVAGE

    FICHE CONSEILS
    ELEVAGE

    Vidéo de la semaine

    Immatriculation des véhicules agricoles

    La question de la semaine

    La récolte de l'orge cette année vous donne-t-elle satisfaction?

    Vous avez déjà répondu à cette question.
    Une nouvelle question la semaine prochaine.
    Merci

    La question précédente ...

    Êtes vous intéressés par un panneau : "Votre alimentation commence ici", bientôt disponible à la FDSEA 28 ?

    • Oui : 77.8 %
    • Non : 22.2 %
    Les unes de la VA
    Horizons du 25/10/19Horizons du 04/10/19Horizons du 27/09/19Horizons du 10/09/19Horizons du 09/08/19Horizons du 02/08/19Horizons du 26/07/19Horizons du 19/07/19Horizons du 12/07/19
    DÉCOUVREZ
    NOS PARTENAIRES
    >
    |
    Cliquez ici pour quitter

    CONNEXION

    Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

    Mot de passe oublié...

    Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

    Un mail vous a été envoyé.
    Vous y trouverez votre mot de passe.
    RSS Facebook twitter

    FDSEA 28
    Maison de l'Agriculture
    10 rue Dieudonné Costes
    CS10399 // 28008 Chartres
    Tel : 0237336140
    Fax : 0237300367

    Fdsea28